Phobie d’impulsion suicidaire: peur du passage à l’acte (hypnose)

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Lorsqu’on parle de phobie d’impulsion suicidaire, il s’agit de la peur viscérale dont une personne peut être victime. Elle consiste souvent à craindre de se comporter de façon incontrôlée envers soi-même.

Plus précisément, il s’agit d’avoir peur de se suicider, et surtout, de passer à l’acte.Généralement, les personnes atteintes ont du mal à se contrôler. Toutefois, il est possible de remédier à ces troubles grâce à l’hypnose. Découvrez comment dans cet article.

Phobie d’impulsion suicidaire: peur du passage à l’acte (hypnose)

Les causes de la peur de se suicider

Aussi bien les hommes que les femmes peuvent être victimes de cette phobie. De plus, il n’y a pas une origine unique à ce problème. Elle peut avoir plusieurs causes, qui sont parfois sous-jacentes. Elle peut par exemple, être provoquée par :

  • le stress
  • des événements bouleversants
  • des traumatismes
  • et l’anxiété

Toutefois, la phobie d’impulsion suicidaire peut aussi avoir pour origine des TOC ou la peur de l’accouchement.

L’accouchement

Lorsqu’un changement de vie est en perspective et que vous ne vous y êtes pas préparé, la phobie d’impulsion suicidaire peut se manifester. Le fait de devenir mère peut entraîner chez vous un stress assez important.

Ce qui pourrait vous donner des idées de suicide, surtout si vous rencontrez des difficultés pour prendre soin de votre enfant.

Toutefois, cela peut également être dû aux hormones. Dans ces circonstances, il n’est pas étonnant que vous soyez la cible de cette phobie. Il convient donc de se faire suivre après l’accouchement pour éviter la dépression postpartum.

Les T.O.C

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs constituent la cause la plus récurrente de la phobie d’impulsion suicidaire. Elle proviendrait de la crainte de ne pas être en mesure de se contrôler pour finalement se suicider.

Cependant, il faut noter que les hommes et les adolescents sont plus enclins que les femmes à en souffrir. Cela est dû à la production de testostérone dans l’organisme mâle.

Phobie d’impulsion suicidaire : l’hypnose comme traitement ?

La phobie d’impulsion suicidaire est une pathologie qu’il est possible de soigner grâce à l’hypnose. Ce traitement a pour principale mission d’aider le patient à apprivoiser ses pensées suicidaires qui proviennent de façon inconsciente.

Par ricochet, le sujet sera en mesure de limiter les troubles de l’anxiété qui se manifestent dans son esprit et provoquer en lui un lâcher prise sur ses envies suicidaires.

De plus, la personne qui est sous hypnose sera dans la possibilité d’intervenir directement sur les différentes causes de sa phobie. Il sera donc capable de comprendre ses inquiétudes et de gérer au mieux ses doutes.

Si l’on considère que l’hypnose est aujourd’hui un moyen très efficace pour lutter contre le tabagisme, on peut aussi estimer qu’il est idéal pour venir à bout de ces troubles. De plus, l’hypnothérapeute devra être à l’écoute du patient.

Il ne sera pas en charge de le juger, mais de lui faire comprendre qu’il a la capacité, les compétences et les ressources nécessaires qui lui permettront d’apprivoiser cette peur.

On peut donc considérer que l’hypnose est une des meilleures solutions qui vous donnera la faculté de démasquer ces craintes, mais aussi à outrepasser tout ce qui peut en être à l’origine. Elle est donc capable de venir en aide au nombre important de Français qui en souffrent.


Lisez aussi:

Phobie d’impulsion: comment gérer la culpabilité?