La maladie de la persécution: symptômes et causes

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La maladie de la persécution encore appelée « délire de persécution » est un trouble psychologique touchant de plus en plus de personnes. Il s’agit d’un trouble qui affecte le fonctionnement de la pensée, et soumet la victime à des croyances de persécution.

Cette forme de délire est généralement observée chez les personnes atteintes de schizophrénie. Elles se croient donc tourmentées, moquées, suivies, ridiculisées ou espionnées.

La maladie de la persécution: symptômes et causes

Alors, vous désirez connaître les symptômes et causes de la maladie de persécution ? Cet article vous les présente.

Quels sont les symptômes de la maladie de persécution ?

Sachez qu’il existe en fait autant de symptômes de délire de persécution qu’il y a d’individus. Néanmoins, le premier symptôme observé chez les individus souffrant de cette maladie est la conviction complète et ferme à de fausses croyances absurdes.

Cette adhésion est manifestée et soutenue même lorsque des preuves leur sont fournies pour prouver le contraire. Ces derniers trouvent toujours un moyen pour se défendre et expliquer les choses selon eux.

De même, ils se sentent activement angoissés et deviennent donc agressifs dans leur vie quotidienne. Ils se persuadent également de choses, souvent à tort, pour légitimer leurs craintes au point de se convaincre d’être en permanence menacés.

Ainsi, ces derniers font souvent appel aux secours même sans être en danger. De plus, ils font preuve de discrétion et d’hostilité envers leur entourage.

Au fil du temps si rien n’est fait, l’imagination de ces patients devient débordante, voire fantasmatique. Ils font des fabulations et vivent ainsi dans ce monde imaginaire en y croyant totalement.

Parfois, le délire de persécution peut être systématisé avec une construction, une cohérence et une logique pouvant parfois convaincre l’entourage. Lorsqu’il est moins systématisé, ce trouble est irréaliste et s’accompagne d’hallucinations sensorielles comme celles :

  • Auditives
  • Olfactives
  • Tactiles
  • Gustatives
  • Visuelles

Les personnes atteintes de la maladie de la persécution affichent également un état dépressif le plus souvent.

Sentiment de persécution : quelles sont les causes ?

Les psychiatres et médecins ne connaissent pas les causes exactes du délire de la persécution. Par ailleurs, le développement de ce délire aurait une cause principalement génétique selon des études.

Cependant, comme tout autre délire du genre, la maladie de persécution survient généralement lorsque le cerveau est atteint d’un dysfonctionnement.

Ainsi, un cas de délire de persécution peut avoir des causes de divers ordres. Il peut donc s’agir d’une fièvre intense, d’une anémie, d’une malnutrition, d’une déshydratation, etc. Ce trouble peut aussi survenir à la suite d’une opération chirurgicale.

De même, une dépendance à l’alcool, à la drogue ou à certains médicaments peut favoriser cette maladie. La dépression, un stress élevé ou un dysfonctionnement mental peuvent également être à l’origine du délire de dépression.

Des maladies telles qu’une tumeur au cerveau, un trouble bipolaire, ou la schizophrénie sont susceptibles d’occasionner cette maladie.

Le délire de persécution peut aussi être lié à un cas de démence, au statut social ou économique, ou à une audition ou vision faible. Ce dernier point amène notamment les individus atteints de ce délire à toujours être sur leurs gardes.

En résumé, plusieurs causes sont à l’origine de la maladie de la persécution. Il existe également un tas de signes par lesquels détecter un éventuel cas de présence de ce trouble. Il faut également rappeler qu’il existe bel et bien des traitements contre cette maladie.

Une pratique ponctuelle d’activités physiques, un apport de certains suppléments en vitamines B, ou le millepertuis pourraient aider le malade.


Lisez aussi:

Je suis parano: comment faire pour s’en sortir ?

La méditation pour éliminer une pensée obsessionnelle compulsive?