Phobie d’impulsion: comment gérer la culpabilité?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les images qui s’imposent à vous pendant certaines situations vous effraient ? Vous vous voyez en train d’étrangler votre conjoint alors même que vous êtes en plein acte sexuel avec lui. À bord de votre voiture, vous vous imaginez subitement entrant en collision avec un camion.

Si toutes ces caractéristiques résument parfaitement votre vie en ce moment, sachez simplement que vous souffrez de la phobie d’impulsion. Ressentir de la culpabilité est l’une des caractéristiques de cette maladie. Vous allez devoir apprendre à la gérer.

Phobie d’impulsion: comment gérer la culpabilité?

Qu’est-ce que la phobie d’impulsion ?

Contrairement aux phobies comme celle des animaux, la phobie d’impulsion se caractérise par des pensées (impulsions, images, mots) qui reviennent à l’esprit sans cesse.

Elle fait partie des troubles obsessionnels compulsifs (TOC), et les pensées qui en résultent appartiennent particulièrement à la catégorie des obsessions à caractère agressif et violent.

En d’autres termes, la phobie d’impulsion est la peur de perdre le contrôle. C’est la peur d’avoir des pensées horribles et de finir par matérialiser ces dernières en commettant des actes répréhensibles contre les autres ou soi-même.

Quels sont les symptômes de cette peur ?

Si vous présentez les symptômes suivants, vous souffrez certainement d’une phobie d’impulsion :

  • Vous avez parfois envie de sauter d’un toit, de vous mettre devant un train en marche ou de sauter sur la rame de métro.
  • Vous voyez des images ou des pensées dans lesquelles vous tuez, blessez l’un de vos proches
  • Il vous arrive de voir des images ou des idées d’agression contre vous-même ou une autre personne (très souvent, vous vous voyez en train de les poignarder, les frapper, les pousser dans le vide, les étrangler, etc.)
  • Vous craignez par-dessus tout que chacune de ces pensées, images se produisent, se matérialisent, etc.

La phobie d’impulsion : comment se traite-t-elle ?

Comme tous les troubles obsessionnels compulsifs, il est parfaitement possible de se débarrasser de la phobie de l’impulsion.

Connu sous le nom de la méthode de l’exposition, le traitement de la phobie de l’impulsion consiste à apprendre à accepter graduellement ces pensées afin de réduire les craintes qu’elle éveille et l’anxiété.

Il se déroule en plusieurs étapes et ce traitement vous amène à accepter que les images et les pensées que vous avez ne sont pas négatives ni dangereuses.

Comment gérer la culpabilité qui en résulte ?

Beaucoup sont ceux qui se sentent coupables de penser ou d’imaginer tuer quelqu’un qui leur est cher, une personne qu’ils aiment ou qu’ils apprécient. Il est déjà assez douloureux et difficile de vivre avec ces pensées, y ajouter la culpabilité n’est pas du tout aisé.

Aussi, si vous vous retrouvez dans ce cas ? La première chose à faire est de reconnaître pourquoi vous vous sentez coupable et de vous pardonner.

Tenez un journal dans lequel vous extériorisez vos pensées par écrit. Tenez compte de ce qui est hors de votre contrôle et de ce que vous pouvez maîtriser.

Si vous craignez de ne pas y arriver tout seul, vous pouvez faire appel à un professionnel. Un psychiatre ou un psychologue est la personne adaptée pour vous aider.

La phobie d’impulsion n’est jamais agréable à gérer. Si vous vous sentez en plus coupable, il est préférable de vous soigner pour vous soulager.


Lisez aussi:

Perte de confiance en soi à cause d’une phobie d’impulsion

Phobie d’impulsion suicidaire: peur du passage à l’acte (hypnose)